Méforme des Eléphants : Le Maroc se voit déjà au Mondial 2018

Méforme des Eléphants : Le Maroc se voit déjà au Mondial 2018

13
0
PARTAGER

Moustapha Hadji : « S’il faut aller chercher la victoire et la qualification en Côte d’Ivoire, on est capable de le faire»

La méforme actuelle des Eléphants de Côte d’Ivoire rend optimistes tous leurs adversaires dans les différentes compétitions. Le Maroc en tête.

Battue (1-0) par le Maroc en match de poule de la Can 2017 et éliminée au premier tour de cette compétition, la sélection de Côte d’Ivoire n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle ne fait plus peur. Et la dernière défaite (3-2) sans gloire des Eléphants, lors des Eliminatoires de la Can 2019, contre les Guinéens à Bouaké, fait surtout saliver les Lions de l’Atlas.

Depuis l’humiliation (5-0) de la sélection ivoirienne en match amical contre son homologue néerlandaise et le récent revers contre le Syli national, le Maroc jubile. Au lendemain de la défaite de la Côte d’Ivoire à Bouaké, le site marocain « Le Sport 360 », a titré : « Les Eléphants en péteux état, un chemin tracé vers le Mondial pour les Lions de l’Atlas ». Dans sa livraison, le confrère en ligne a écrit : « A 2 points des Eléphants, leaders du groupe devant le Mali et le Gabon également, les Lions de l’Atlas ont toutes les cartes en main pour prendre la tête de leur groupe. Les Eléphants ne font plus aussi peur qu’il ya 2 ans, et la nouvelle génération est fragile et durement critiquée. Le Gabon n’affiche pas un niveau stratosphérique non plus, et le Mali attend la maturité de la génération 2015 des U20 (3è du mondial). Hervé Renard et les siens peuvent nous faire rêver, 20 ans après la dernière participation. Mais reste à gagner les 4 matches restants (après deux nuls), dont un dernier face aux Eléphants, en Côte d’Ivoire ».

Moustapha Hadji, entraineur adjoint du Maroc : « Je suis optimiste »

Après l’euphorie enregistrée dans la presse marocaine, c’est l’entraineur adjoint des Lions de l’Atlas, Moustapha Hadji, qui est gagné par cette agitation. Dans une publication d’un autre confrère en ligne, à savoir « Le Matin » du jeudi 22 juin 2017, le collaborateur de l’entraîneur Hervé Renard n’a pas caché son optimiste en raison de la méforme des Eléphants. Voici la question à lui posée par le confrère en ligne : « L’équipe de Côte d’Ivoire ne dégage plus la même sérénité qu’avant. Est-ce vraiment une bonne opportunité pour le Maroc, même s’il accuse deux points de retard sur les Éléphants lors des éliminatoires de la Coupe du monde ? ».

La réponse de Moustapha Hadji : « Tout est possible. Personnellement, je suis très optimiste. On a une grande chance de se qualifier en Coupe du monde, Russie 2018. J’ai confiance dans les joueurs. On a tous les atouts pour se qualifier. Si on fait deux bons résultats contre le Mali, tout sera relancé. La Côte d’Ivoire traverse effectivement un moment difficile, mais on ne regarde pas l’adversaire, mais plutôt le match. S’il faut aller chercher la victoire et la qualification en Côte d’Ivoire, on est capable de le faire. J’ai confiance dans les joueurs, qui dégagent une solidarité et une envie énormes ». Le sélectionneur Marc Wilmots et les Eléphants sont avertis.

LAISSER UN COMMENTAIRE