DJ Arafat fait le grand déballage : « Je suis attaqué mystiquement...

DJ Arafat fait le grand déballage : « Je suis attaqué mystiquement »

29
0
PARTAGER

À quelques heures de la réalisation du clip de son nouveau son « Kpadoompo » dont la sortie est prévue pour le 1er juillet, DJ Arafat a tenu à faire une mise au point à propos des bouleversements qu’il a vécus ces derniers temps.

 Quand tout s’écroule autour de DJ Arafat

Dans sa vidéo, DJ Arafat a reconnu que tous ses déboires sont partis de ses brouilles avec sa maman, Tina Glamour. « Cela a commencé avec l’histoire de ma mère, si elle n’avait pas écouté des gens qui l’ont montée, on aurait réglé ça en famille », a-t-il déploré. Sa mésentente avec sa mère réglée, Arafat fera face à l’affaire Debordo Leekunfa. Pour lui, il a du mal à comprendre pourquoi son ami d’hier a pu lui mettre un pistolet sur la tempe. Puisque, dira-t-il, lorsque Debordo avait eu son accident, il a dû écourter sa tournée européenne pour lui venir en aide. « C’était vraiment chaud sur lui, on ne se parlait pas en ce moment mais j’ai dû mettre fin à ma tournée pour lui venir en soutien, j’ai même appelé à l’aide », s’est-il souvenu. En retour de son geste, Arafat apprendra qu’il a été jalousé là où il devait être remercié et cela à cause de l’ingratitude de Debordo. « Il a reçu plein de sous. Je l’ai fait parce que mon cœur est blanc. Dès qu’il revient sur scène, il achète une nouvelle voiture. Quand il me voyait en boite, il me faisait des histoires pour avoir du buzz avec moi et comme je ne lui prêtais aucune attention, il m’a pointé une arme sur la tempe pour qu’on parle de lui », a-t-il déploré. Toutefois, même s’il reconnaît avoir déposé une plainte contre Debordo, il lui a cependant demandé de reconnaître son tort en lui présentant des excuses à travers une vidéo, toute chose qu’il se refuse de faire jusque-là. « J’ai porté une plainte et je lui ai dit s’il ne fait pas une vidéo pour me demander pardon, j’allais poursuivre la procédure. Il ne l’a pas fait. Debordo est méchant », a-t-il déduit.

De ses couacs avec Christy B

Arafat n’a pas été tendre avec Christy B qu’il considère comme un « manipulateur » ou encore « le sorcier du couper-décaler ». À l’en croire, Christy B est à la base de ses récents problèmes. Lui qui, a-t-il accusé, pour le voir descendre de sa place de leader, fait tout pour le séparer de ceux qu’il aime ou avec qui il est en froid. « Tu veux descendre Arafat parce que tu produis Debordo. Depuis ton arrivée, palabre avec mes danseurs. Tu m’as arraché le manager d’Ariel Sheney. Tous ceux que j’aime ou avec qui je suis en palabre, tu fais tout pour les récupérer », a-t-il accusé.

De la mutinerie de ses anciens danseurs

Accusant Christy B d’être à la base de la mutinerie de ses anciens danseurs, DJ Arafat reconnaît tout de même que ceux-ci lui ont manqué de respect en faisant étalage de leurs histoires sur les réseaux sociaux. « Je ne veux pas les reprendre parce qu’ils m’ont manqué de respect. Même si mes gardiens vous bloquent, on pouvait régler ça. Ils n’avaient pas besoin de faire étalage de nos affaires sur les réseaux sociaux mais BB Sans Os et ses mutins ont décidé autrement. Si on s’était vus, on l’aurait réglé », at-il dévoilé. Pour lui, il a toujours bien traité ses danseurs mais, a-t-il appris, son manager Abib Marwane gardait par devers lui l’argent des danseurs. « Sinon, de par la confirmation de quatre de mes danseurs, Abib Marwane coupait l’argent. La vérité triomphera », a-t-il déduit.

LAISSER UN COMMENTAIRE