Après le verdict de sa condamnation, DJ Arafat riposte : « Je...

Après le verdict de sa condamnation, DJ Arafat riposte : « Je n’irai pas en prison »

36
0
PARTAGER

DJ Arafat a réagi suite au verdict de sa condamnation à 12 mois de prison ferme assorti de 20 millions F Cfa. Depuis Madrid, en Espagne, où il se trouve dans le cadre de sa tournée européenne, Beerus Sama a tenu à rassurer ses fans, ‘’la Chine’’ de ce qu’il mettra tout en œuvre pour ne pas séjourner à la Maca.Sur un ton beaucoup plus apaisé et calme, DJ Arafat s’est adressé à ses fans déboussolés depuis l’annonce de la nouvelle de sa condamnation. C’est donc pour leur éviter d’être davantage affectés par cette nouvelle qu’il s’est adressé à eux dans une vidéo en direct sur sa page Facebook. Il les a rassurés qu’il n’ira pas en prison. « Je n’irai pas en prison », a-t-il rassuré.

Même s’il reconnaît que « beaucoup de personnes qui veulent le voir en prison sont en train de faire la fête », DJ Arafat dit avoir le soutien de nombreuses personnes qui l’aiment lui envoient des messages pour se situer sur la véracité de la nouvelle. « Beaucoup de fans pleurent, mon téléphone est inondé de messages », a-t-il confié. Pour le respect donc de ses fans, justifiera-t-il, il se devait de se prononcer sur cette affaire.

Pour DJ Arafat, la voie de la prison n’est pas pour maintenant. Il aurait pu choisir d’être braqueur ou délinquant avec comme seule issue la prison ou la mort, mais il a préféré suivre la voie de l’artiste-chanteur. De ce fait, rassure-t-il, il n’ira pas en prison. « Je rassure toute la terre que je n’irai pas en prison. J’aurais pu choisir la voie de la délinquance ou être braqueur, ce qui pouvait m’emmener à la prison et à la mort. Mais j’ai décidé de faire la musique », a-t-il clamé.

À l’en croire, comme tous ses fans, il a lui aussi appris la nouvelle de sa condamnation. Toutefois, il a réfuté tout ce qui se rapporte au mandat d’arrêt qui serait lancé contre lui. « Il n’y aura pas de mandat d’arrêt lancé contre moi. Si le juge doit me condamner, c’est une condamnation par défaut, n’écoutez pas tout ce que certaines presses racontent », a-t-il précisé.

DJ Arafat ne compte pas pour autant rester en Europe pour éviter la justice ivoirienne. Il promet revenir en Côte d’Ivoire, une fois sa tournée terminée pour répondre à la justice. « C’est un problème vraiment sérieux, ils veulent tous me salir, mais je me porte bien et je continue mes spectacles. J’ai un temps pour faire appel ou opposition, je vais tirer au clair cette affaire », a-t-il traduit.

Une fois toutes les voies de recours épuisées, s’il devait faire la prison, DJ Arafat dit pouvoir l’assumer. « À Hervé Naï, sache que tout ce que Dieu fait est bon, la justice me condamnera peut-être, même si c’est 100 ans de prison, je vais assumer. Je ne suis pas au-dessus de la loi. Dormez tranquille, il n’y aura aucun mandat d’arrêt contre moi », a-t-il rassuré.

Beerus Sama a également indiqué qu’une plainte est encore pendante à la Direction de la police criminelle contre le petit Marc Régis Naï qui « transformait ma maison en fumoir et qui m’a volé ». Aussi, a-t-il salué « la justice ivoirienne qui fait son travail ».

LAISSER UN COMMENTAIRE