Niger: attaque meurtrière contre des militaires près de la frontière malienne

Niger: attaque meurtrière contre des militaires près de la frontière malienne

62
0
PARTAGER

5 gardes nationaux ont trouvé la mort ce mardi matin, suite à une attaque perpétrée par des individus non identifiés dans la région de Tillabéry, précisément dans la localité de Bani bangou située à quelque 20kms de la frontière malienne.L’attaque aurait débuté, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, aux environs de 5h du matin (locales) et aurait été menée par des assaillants à bord de deux véhicules et dix motos, lourdement armés.

Selon des sources concordantes, l’attaque a été menée à coup de mortiers mais les renforts dépêchés immédiatement sur les lieux ont permis de repousser les assaillants qui se sont enfuis vers la frontière du Mali toute proche.

Le bilan établi par le ministère de l’Intérieur fait cas de 5 morts et 4 blessés dans les rangs des gardes nationaux mais également 2 morts du côté des assaillants et 26 individus infiltrés dans la ville, arrêtés avec armes et munitions.

Cette attaque de Bani Bangou intervient après l’assaut mené le17 octobre dernier sur la prison de Haute sécurité de Koutoukalé, située à une cinquantaine de kms seulement de Niamey.

Dans cette prison sont incarcérés plusieurs chefs djihadistes maliens et autres combattants de Boko Haram.

L’attaque qui visait à faire évader les terroristes gardés sur les lieux a pu être repoussée.

Dans leur fuite les assaillants ont laissé sur place un mort portant une ceinture d’explosifs.

Après quelques mois d’accalmie, la zone nord Tillabéry, faisant frontière avec le Mali voisin renoue avec l’insécurité.

Une insécurité entretenue par des membres présumés des mouvements jihadistes sévissant dans le nord Mali et n’hésitant pas à passer la frontière pour venir commettre quelques forfaits au Niger.

Le Niger qui a déjà fort à faire avec la secte terroriste Boko Haram qui sévit dans l’est du pays depuis bientôt deux ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE