Migrations : l’Italie menace d’un veto le sommet de l’UE

Migrations : l’Italie menace d’un veto le sommet de l’UE

8
0
PARTAGER

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a menacé jeudi d’opposer son veto aux conclusions du sommet de l’UE consacré à la question migratoire si l’Italie n’obtient pas satisfaction pour ses demandes.

« Nous attendons des actes. Ce sommet sera un choix et je suis disposé à en tirer toutes les conséquences », a averti M. Conte à son arrivée à Bruxelles pour ce sommet.

Interrogé sur son intention d’opposer un veto s’il n’obtient pas satisfaction, Giuseppe Conte a répondu: « C’est une possibilité que je ne veux pas imaginer, mais si on devait y arriver (à cette possibilité), de mon côté, nous n’aurons pas de conclusions partagées ».

Le chef du gouvernement populiste italien a rappelé avoir soumis une liste de demandes lors d’une réunion informelle avec quinze de ses homologues dimanche dernier à Bruxelles.

« L’Italie a élaboré une proposition, une proposition que nous considérons raisonnable, parce que pleinement conforme à l’esprit et aux principes sur lesquels sont fondés l’UE », a souligné M. Conte.

« Dans les rencontres que j’ai eues avec les dirigeants d’autres pays membres, j’ai entendu beaucoup de manifestations de solidarité. Nous attendons que ces paroles se traduisent par des faits », a-t-il insisté.

« L’Italie n’a plus besoin de signes verbaux, mais de faits concrets. C’est le moment: de ce point de vue, cette rencontre devra être un choix net entre deux voies », a-t-il prévenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE