Mariage princier: à Windsor, Meghan et Harry se sont dit «oui»

Mariage princier: à Windsor, Meghan et Harry se sont dit «oui»

8
0
PARTAGER

Le prince Harry, fils cadet du prince Charles et de lady Diana, et l’actrice américaine Meghan Markle se sont mariés ce samedi 19 mai à la chapelle Saint-George de Windsor.

C’est un couple princier désormais mari et femme qui est allé saluer en carrosse ouvert à travers les rues de Windsor tous les fans massés depuis des heures pour suivre la cérémonie et les féliciter. Une cérémonie rondement menée, conduite par l’archevêque de Canterbury Justin Welby.

Les mariés se sont dit « I will » et ont échangé leurs vœux, lui en uniforme noir et gants blancs, elle dans une robe blanche dessinée par la styliste britannique Clare Waight Keller, directrice artistique de la maison de couture française Givenchy. Une robe à la fois moderne, simple et élégante aux épaules légèrement dénudées.

Touche personnelle des époux durant ce service très traditionnel : l’adresse principale a été confiée à Michael Curry, un pasteur afro-américain, fervent orateur, qui a selon la tradition des révérends américains prononcé un sermon enflammé, accueilli par l’assistance avec des sourires médusés et beaucoup d’étonnement par la reine peu habituée à autant de mise en scène.

Après ce moment inédit dans l’histoire des mariages royaux, on a aussi entendu une chorale gospel interpréter la chanson populaire Stand by Me avant que ne s’achève la cérémonie.

Et tandis que ces inconditionnels de la monarchie vont continuer à profiter de cette très belle journée ensoleillée dans les rues et parcs de Windsor, les mariés vont avec leurs invités profiter du banquet organisé dans le grand hall du château.

Tradition et modernité 

Mêlant savamment touches personnelles à un rite traditionnel, le mariage de Harry et Meghan a su toucher les centaines de milliers de fans venus à Windsor ainsi que des millions de téléspectateurs. Certes les demoiselles et garçons d’honneur, les hymnes, les voeux, rien ne manquait, mais la cérémonie s’est avérée très différente. D’abord parce que déployant tous ses talents d’actrice, Meghan Markle a fait son entrée seule dans une robe blanche éclatante à la fois simple et élégante.

Devant l’archevêque de Canterbury, le couple s’est dit « I will » et échangé ses voeux, sous le regard de célébrités parmi lesquelles Elton John, les Beckham, George Clooney ou encore Serena Williams. Mais c’est la chorale Gospel interprétant Stand by me qui a fait de cet événement un mariage sous le signe de la modernité et de la diversité. Surtout le sermon à couper le souffle du révérend afro-américain Michael Curry a su raviver l’attention des invités et déridé bien des visages…

Complices et main dans la main, les jeunes époux ont à l’issue du service échangé un baiser en haut des marches de la chapelle sous les acclamations du public, avant leur départ pour une procession en calèche, saluant la foule en liesse. La fête se poursuivra en petit comité à quelques kilomètres du château de Windsor, cette fois à l’abri des regards du monde entier.

La robe de la jeune mariée abondamment commentée

La robe de la jeune mariée a également été abondamment commentée et pour les nombreux observateurs royaux, tel que William Hanson, la robe de Meghan était un exemple extrêmement réussi de l’esprit de ce mariage. « La robe était une excellente combinaison du passé, du présent et du futur : le passé avec la tiare de la reine Marie qui était une vraie traditionaliste au sein de la famille royale, une grande matriarche ; le présent avec le voile brodé des symboles du Commonwealth et dont Harry est désormais un ambassadeur ; et enfin la robe blanche bien que classique était de coupe très moderne tout en étant traditionnelle et je pense que ça montre ce que seront dans le futur Harry et Meghan et leur rôle au sein de la famille royale», a-t-il confié à RFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE