Législatives à Cocody : Voici les raisons de la victoire de Yasmina...

Législatives à Cocody : Voici les raisons de la victoire de Yasmina Ouégnin

298
0
PARTAGER

En Côte d’Ivoire, les élections législatives, c’est fini. L’heure est à la proclamation des résultats, par la commission électorale indépendante (CEI). A Cocody, c’est Yasmina Ouégnin qui a remporté avec 56.86% des suffrages exprimés. Elle sort gagnante du duel qui l’opposait au ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine. Selon certains observateurs politiques ivoiriens, cette victoire était prévisible. Pourquoi ? Nous essaierons de répondre à cette interrogation.

« Ici, c’est Cocody », elle a brandi ce slogan à qui voulait l’entendre. Elle est à la tête de la liste « Ensemble Pour Cocody » (composée de Koudognon, Ahimou et Diabaté) et tous n’avaient que ce slogan à la bouche, lors des différents meetings de campagne. Elle, c’est l’Honorable Yasmina Ouégnin. Elle a été élue pour la seconde fois député de la Commune de Cocody. Elle a battu la liste RHDP, dirigée par Affoussiata Bamba-Lamine.

Voici les raisons qui l’ont surement fait gagner :

Yasmina, la fille de Georges Ouégnin et filleule d’Houphouët-Boigny

Tout le monde le sait. Yasmina Ouégnin est la fille de l’Ambassadeur George Ouégnin. Ce dernier est connu et apprécier par de nombreux ivoiriens, pour avoir été au côté de feu Félix Houphouët-Boigny, pendant 33 ans. Durant tout ce temps, il a été le protocole d’Houphouët-Boigny, première Président de la République de Côte d’Ivoire, est le père de la démocratie ivoirienne. Yasmina Ouégnin la fille de Georges a été baptisée filleule d’Houphouët.  Pour certains de ses détracteurs, c’est la fille à papa de la politique ivoirienne. Elle bénéficierait de l’influence, la réputation, le carnet d’adresse et bien sûr les finances de son illustre père.

Est-ce la raison de sa victoire ? La question reste posée.

Yasmina, député sortante avec un bilan positif

Il y a cinq ans personnes ne la connaissaient.  Elle a fait une entrée fulgurante dans la sphère politique ivoirienne. A peine arrivée, Yasmina Ouégnin a été élue député de Cocody en 2011.

Durant son mandat, Yasmina Ouégnin s’est faite remarquée par les actions qu’elle a menées dans la commune de Cocody. Elle s’est beaucoup investie dans le sociale, proche de la population, à l’écoute de celle-ci. Yasmina ouégnin posait parfois des actes qui sortaient de ses prérogatives de député. Selon ses proches, elle le faisait pour porter secours les populations sinistrées (inondations, incendie…) et apporter de l’aide et de la joie à la classe prolétaire de la commune de Cocody. Certains allait jusqu’à dire qu’elle commençait à marcher sur le terrain du maire de ladite commune.

Est-ce la raison de sa victoire ? La question reste posée.

Yasmina, jeune et proche des jeunes

Elle a été pendant 5 ans la plus jeune député ivoirienne à l’Assemblée Nationale. A 37 ans, aujourd’hui Yasmina Ouégnin sera député à nouveau, et ce pour les cinq prochaine années.

Certes, Yasmina est jeune, mais il n’y a pas que cela. Autour d’elle, des jeunes, cadres ou non, l’ont aidé durant son mandat à Cocody. Des tournois de football (Maracana), des marathons, des activités de mode, des visites dans les écoles primaires et lycées…ont fait d’elle, l’amie de la jeunesse de Cocody et qui puise, toute la jeunesse ivoirienne. Lors de sa campagne, elle n’a pas résigné son partenariat avec la jeunesse. Yasmina est jeune, proche des jeunes et souhaite défendre le point de vue de la jeunesse à l’Assemblée Nationale.

Est-ce la raison de sa victoire ? La question reste posée.

Yasmina, la frondeuse du RHDP

En 2011, elle avait été élue député de Cocody. A cette époque Yasmina Ouégnin était à la tête de la liste RHDP. Au fil des années, les relations entre elle et sa famille politique ont commencé à se détériorer. Avant le référendum du 30 octobre dernier, le président Alassane Ouattara avait présenté l’avant-projet de cette nouvelle constitution aux députés ivoiriens, les invitant à voter le « Oui ». Seulement voilà, tout en faisant parti de la famille RHDP, yasmina Ouégnin s’est opposée à cette loi. Elle a voté le « Non ».

Par la suite, la fille de l’Ambassadeur Georges Ouégnin a été sanctionnée par son parti politique le PDCI RDA. Yasmina n’avait pas été retenu sur la liste des candidats que le PDCI proposait au RHDP. Elle a même fini par être exclu de son parti. Malgré ce fait, elle a décidé de continuer et a donc posé sa candidature entant que candidate indépendante à Cocody. Ce geste lui a attiré la sympathie de nombreux opposants politiques ivoiriens. Certains d’entre eux n’ont pas macqué leur soutien à Yasmina. Ils sont parfois allé jusqu’à participer à ses meetings de campagne. Elle ne s’est pas empêchée d’attaqué le RHDP lors des campagnes. Pour Yasmina Ouégnin, la classe politique ivoirienne doit être renouvelée.

Est-ce la raison de sa victoire ? La question reste posée.

Seulement une chose est certaine, c’est surement l’un de ces raisons qui ont poussé Yasmina Ouégnin vers la victoire. Pour rappel, elle a été élue député de Cocody, pour la seconde fois avec 56.86% des suffrages exprimés.

LAISSER UN COMMENTAIRE