Dégâts pendant la saison des pluies : Voici les communes les plus...

Dégâts pendant la saison des pluies : Voici les communes les plus exposées

9
0
PARTAGER

La capitale économique ivoirienne, Abidjan, a été fortement arrosée, le vendredi 11 mai 2018. Après la grosse pluie de cette journée qui sonne le top départ des pluies diluviennes, les Abidjanais ne devraient pas s’attendre de sitôt à un répit.Mais plutôt à d’autres grosses pluies. Lesquelles sont annoncées pour les prochaines 48 heures. Face aux gros risques que court Abidjan à cet effet, la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam) prépare déjà les esprits. Peu après les pluies d’hier, dans un document, ce service d’Etat chargé de mener et coordonner les activités d’observation, d’étude et de prévision en météorologie et dans les secteurs spécialisés de la météorologie, donnait l’alerte : « Compte tenu des fortes pluies survenues dans la matinée du 11 mai et de la forte probabilité de pluie en cours dans les prochaines 48 heures, le risque d’inondation devient élevé sur le district d’Abidjan, notamment dans les communes d’Abobo, Cocody, Yopougon, Attécoubé, Koumassi, pour les 11 et 12 mai 2018. Mais aussi sur toutes les villes du Littoral ».

Le service public en charge des études météorologiques dévoile également le niveau d’alerte par commune et par zone la plus exposée sur la carte de risque d’inondation de la ville d’Abidjan. Ainsi, dans les communes sus-mentionnées qui se trouvent dans la zone rouge, la Sodexam prévient du risque d’inondation imminente. Avec pour conséquences possibles identifiées « une très forte inondation attendue, y compris dans les zones inhabituelles, et la circulation quasi impossible ». Aussi recommande-t-elle, au titre des consignes, dans la mesure du possible, de rester chez soi ; d’éviter les zones immergées ou à proximité des cours d’eau et de garer les véhicules dans des zones plus sûres. Sur la liste de ces zones dites sûres, où le risque est nul et faible, l’on relève les communes d’Adjamé, du Plateau et de Port-Bouët.

Les habitants de ces communes sont néanmoins appelés à être « attentifs » et à se référer aux informations météo avant d’entreprendre un déplacement ou toute autre activité extérieure. A Marcory et Treichville, où le risque est « moyen », avec inondation « très probable », une forte possibilité d’inondation est redoutée dans les zones à risques. Et ce avec pour conséquences la circulation routière très difficile, la possibilité de coupure d’électricité et le risque de débordement du réseau d’assainissement. Conseillant la vigilance, la Sodexam invite à « ne pas s’engager à pied ou en voiture sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau ; éviter les sous-sols durant l’épisode pluvieux ; mettre ses biens à l’abri de l’eau et débrancher les appareils électriques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE