Côte-d’Ivoire : Gbagbo «va forcément me recevoir» à La Haye, Affi N’guessan...

Côte-d’Ivoire : Gbagbo «va forcément me recevoir» à La Haye, Affi N’guessan confiant

17
0
PARTAGER

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, a assuré mercredi que l’ex-chef de l’Etat et fondateur du parti, Laurent Gbagbo, qu’il n’a pas encore réussi à rencontrer depuis son incarcération à la Cour pénale internationale (CPI) en 2011, “va forcément (le) recevoir’’ à La Haye.
“Gbagbo sait à quel moment il va tirer la carte Affi N’guessan parce qu’il va forcement me recevoir’’, a déclaré M. Affi N’guessan, lors d’une conférence de presse, au nouveau siège de son parti à Cocody, (à Abidjan).

Entouré de ses collaborateurs, l’ex-Premier ministre de M. Gbagbo a démenti être en froid avec l’ancien président, qui a reçu à plusieurs reprises des personnalités d’autres formations politiques dont certaines lui étaient farouchement opposées quand il était au pouvoir, notamment Essy Amara et Bertin Kouadio Konan (KKB) du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, actuelle mouvance présidentielle).

Dans la crise qui déchire depuis 2014, le FPI en deux tendances, une première conduite par M. Affi N’guessan et une deuxième dirigée par Aboudramane Sangaré, l’ancien chef de l’Etat a également souvent reçu des membres de la seconde tendance mais jamais des proches de son ex-Premier ministre.

Pour les adversaires internes de M. Affi N’guessan, le fait d’être ainsi blacklisté, sonne comme un désaveu ou un lâchage par M. Gbagbo.

“Les visites à Gbagbo à La Haye ont été politisées. Elles s’inscrivent dans une vision et une stratégie politique. Recevoir ceux qu’il reçoit aujourd’hui fait prospérer sa stratégie politique’’, a expliqué l’ancien directeur de campagne de M. Gbagbo à la présidentielle de 2000 et porte-parole au scrutin de 2010.

Selon lui, ne pas avoir encore été reçu par M. Gbagbo dont il fut directeur de campagne à la présidentielle de 2000 et porte-parole au scrutin de 2010, “ne signifie pas qu’il y a des problèmes’’.

“C’est la nécessité politique qui fait que Gbagbo reçoit des personnalités comme Koulibaly Mamadou, Anaky Kobenan, Charles Konan Banny, Bamba Moriféré’’, a-t-il analysé.

LAISSER UN COMMENTAIRE