Adjamé/ Violents affrontements entre populations et ‘’microbes’’

Adjamé/ Violents affrontements entre populations et ‘’microbes’’

17
0
PARTAGER

Le dimanche 6 août 2017, veille de la célébration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, a été insupportable pour les riverains et habitants du quartier Macaci, nouveau quartier Sodeci, dans la commune d’Adjamé.

Selon nos sources, tout commence peu après 10h lorsqu’une horde de jeunes gens armés de machettes, de couteaux et de coupe-coupe, s’attaque à plusieurs étudiants de l’Ecole normale supérieure (Ens), des gérants de cabine téléphonique, à leur moment de repos. Sous la menace de leurs armes, ils détroussent les gérants de leurs téléphones portables, mais surtout de leurs recettes. En repliant, ces dangereux gamins s’en prennent à des habitants à qui ils administrent des coups de couteau ou de machette. C’est la colère dans le quartier. Les jeunes s’organisent et apportent la riposte en effectuant une descente dans le sanctuaire des microbes. Ils détruisent leur fumoir qui sert de zone de repli, avant d’y mettre le feu. À 16h, c’est la joie dans le quartier car, les microbes ont été délogés. Erreur ! Les agresseurs reviennent à la charge, et font feu de tout bois en agressant des passants, tout comme des riverains. L’équipage du Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) « Gbagbadêh », alerté, tente de ramener le calme. Des éléments libèrent plusieurs tirs de sommation, qui ne semblent pas émouvoir les agresseurs. Débordés et impuissants, ces éléments auraient laissé faire, selon plusieurs témoignages recueillis sur place.

Évidemment, on dénombre une dizaine de blessés et plusieurs biens emportés. Ces microbes, dans leur folie, n’épargnent pas des véhicules en stationnement. Ils cassent des vitres. Les riverains qui accusent les éléments du Ccdo de non-assistance à personne en danger, ont porté plainte à la brigade de gendarmerie, non loin de l’immeuble mirador. Toutefois, ils ont décidé de surveiller eux-mêmes leur quartier.

LAISSER UN COMMENTAIRE